Comme chaque année la fondation CNP, finance pour quelques centaines de milliers d’euros l’équipement en défibrillateur de petites communes pour peu que ces dernières prennent un défibrillateur et une FUD, une fois l’acquisition faite le dossier est à renvoyer à la CNP qui contrôle les pièces toutes les pièces justificatives.

 Lien sur modalités de prise en charge ci-joint pris sur le site de la CNP :

https://www.cnp.fr/le-groupe-cnp-assurances/newsroom/communiques-de-presse/2019/arret-cardiaque-et-premiers-secours-la-fondation-cnp-assurances-lance-un-nouvel-appel-a-projets-dedie-aux-collectivites-territoriales

Les conditions d’éligibilité de l’appel à projets :

Le projet devra être conduit par une communauté de communes, une communauté d’agglomération, un syndicat mixte, une association de maires ou une commune et porté par un responsable de projet. Tout projet collectif (projets de communautés de communes, communautés d’agglomération, associations de maires…) permettant d’optimiser les ressources et de bénéficier de tarifs dégressifs sur les équipements sera privilégié par la fondation.
Il devra obligatoirement :
– Proposer la mise en place de défibrillateurs automatisés externes, semi-automatiques ou entièrement automatiques,
– Être accompagné d’une action d’information et de sensibilisation de la population de type Alerter Masser Défibriller (AMD),
– Donner lieu à une réalisation concrète dans l’année suivant la décision du Conseil d’Administration de la Fondation CNP Assurances ayant retenu le projet.

Pour présenter un projet

• Télécharger le dossier de candidature sur le site cnp.fr ou le demander par courriel fondation@cnp.fr
• Envoyer le dossier de candidature par courrier à Fondation CNP Assurances – 4, place Raoul Dautry – 75716 Paris Cedex 15 ET une version électronique (version non protégée, format Word) à fondation@cnp.fr

Les dossiers de candidature devront être déposés avant le 3 mai 2019. Les projets collectifs regroupant des communes (projets de communautés de communes, communautés d’agglomération, syndicats mixtes, associations de maires…) permettant d’optimiser les ressources et de bénéficier de tarifs dégressifs sur les équipements seront privilégiés par la fondation.