Êtes-vous un établissement recevant du public ? Saviez-vous que vous étiez dans l’obligation de vous équiper d’un DAE ? Défibrillateur France vous dit tout !

Loi, DAE et ERP 

D’après la loi n°2018-527 du 28 juin 2018, les propriétaires d’Etablissements Recevant du Public (ERP) sont dans l’obligation de s’équiper d’un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE).
Le décret n°2018-1186 de décembre 2018 défini les différents ERP soumis à cette obligation. Jusqu’à aujourd’hui, seul les ERP de catégorie 1 à 4 étaient soumis à celle-ci. Néanmoins, à partir du 1er Janvier 2022, certains ERP de catégorie 5 seront également concernés. N’attendez-pas pour sauver des vies, et équipez-vous dès à présent !

Les catégories d’ERP dépendent du nombre de personnes que vous avez la capacité d’accueillir :
– Catégorie 1 : à partir de 1501 personnes
– Catégorie 2 : de 701 à 1500 personnes
– Catégorie 3 : de 301 à 700 personnes
– Catégorie 4 : jusqu’à 300 personnes
– Catégorie 5 : inférieur à 300 personnes

En sommes, l’ensemble des établissements recevant du publique seront obligés de s’équiper d’un Défibrillateur Automatisé Externe…

Et pour cause ! Mis à part cette obligation légale, il nous parait important de rappeler en quoi il est indispensable de s’équiper d’un DAE.

Pourquoi est-ce important de s’équiper ?
Un DAE est un appareil qui a pour objectif d’aider à la réanimation d’une victime d’arrêt cardiaque, en complément des gestes de premiers secours.

La rapidité de réaction à ce genre d’incident est un facteur déterminant dans la survie de la victime. Pour cela, la Fédération Française de Cardiologie rappelle les trois gestes à retenir : appeler, masser, défibriller.

Nous sommes tous concernés par la problématique. En France, entre 40 000 et 50 000 personnes décèdent à la suite d’un arrêt cardiaque n’ayant pas pu bénéficier de l’intervention de témoins et des secours. S’équiper d’un DAE c’est donc s’assurer de se donner la possibilité d’agir en cas de besoin et sauver des vies.

Mais alors, un DAE, qu’est-ce que ça implique ?
Une fois votre défibrillateur en main, vous devez vous assurer de son bon positionnement au sein de votre établissement, mais également de sa bosse signalisation. Pour en savoir davantage, n’hésitez pas à consulter notre article dédié.

La prochaine étape sera ensuite de déclarer votre DAE auprès de Géo’DAE, la base nationale des défibrillateurs. Lors de votre déclaration, vous devrez indiquer les informations relatives à l’accessibilité et à la localisation de votre DAE sur le portail national de déclaration de DAE.

La dernière chose dont vous devrez vous assurer, est la maintenance de votre DAE. En effet, un défibrillateur est un dispositif médical de classe III, ce qui implique une maintenance régulière nécessaire à son bon fonctionnement mais aussi obligatoire.

N’attendez-pas pour sauver des vies, et équipez-vous dès à présent ! Défibrillateur France vous propose des packs DAE à l’achat et à la location tout en vous conseillant et vous accompagnant dans l’installation de votre DAE et dans toutes vos démarches.

Découvrez nos packs à l’achat